Flash info
En 1 clic

Les lauréats de la nouvelle chanson 1ère soirée

Exporter
Les lauréats de la nouvelle chanson 1ère soirée

Du 25 janvier 2020 au 25 janvier 2020

20 h 30

Chanson - Spectacle

Interprète : Vanina De Franco, Lembe Lokk, Manu Lods

Durée : 2 h
Public : tout public

Lieu

Espace Gérard Philipe
3 rue Clément Humbert
54800 Jarny


Contact

Espace Gérard Philipe
E-mail : egp@olc54.fr

Commentaires

Vanina De FRANCO Radieux sourire, voix épanouie, elle jazze, elle swingue, elle « scatte », elle rayonne, elle chante avec une énergie communicative mais toujours délicate et limpide (visionnez le clip « Carinho », samba lumineuse filmée…au marché !). Inspirée par Barbara et Camille, reprenant aussi bien Gershwin et Gainsbourg, elle déploie sa personnalité avec simplicité. On pourrait définir Vanina De FRANCO avec les mots d’une de ses chansons : « C’est un feu d’artifice Un doux feu de bois Si le bonheur existe C’est bien dans ce feu-là ». www.vaninadefranco.com   Lembe LOKK  Chanteuse et comédienne d’origine estonienne, Lembe LOKK a un univers à la fois charnel et poétique où le rapport à l’autre est sans cesse remis en question avec sensibilité, et où les mots de la langue française prennent des couleurs insoupçonnées. Du chanté-parlé de « Comment te traduire », folk inspiré et magnétique, au lyrisme élégant d’« Il est si tard », qui rappelle Laurie ANDERSON par son minimalisme efficace et « classe », en passant par « Ära küsi « (Ne pose pas de questions), chanson intimiste et poignante comme du Leonard COHEN, on apprécie toute la palette de ses interprétations, en osmose avec son guitariste-violoncelliste Karsten HOCHAPFEL.www.lembelokk.com   Manu LODS  Il a longtemps assuré les premières parties de Font et Val, et il en est à son sixième opus : « Garder le fou rire ». Chroniqueur social, dans la veine de Renaud et Benabar, Manu Lods, auteur surdoué, nous offre un tour de chant de premier choix. Chaque mot est à sa place, pas de scories, ça coule, c’est dense, c’est clair, ça sonne bien. Sur des mélodies agréables et variées, il évoque, de sa voix chaleureuse et souple, les enfants qui grandissent (« Y a plusieurs vies ») et les vies décevantes (« Rêver de plus en plus petit »), les joies d’enfants (« Les épaules de mon père ») et le télescopage de la grande Histoire avec l’intime (bouleversant « Samuel ») ou avec l’anecdotique (« Le pigeon du 11 janvier »).  www.manulods.fr    



En 1 clic
Retour en haut

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies.